Un nouveau périple

Catégorie : #actualites

« Je crois qu’une sottise est au bout de ma plume. »

Alfred de Musset, Namouna

Il est vrai que commencer un article de blog par une citation d’un grand poète et dramaturge français n’est pas nécessairement la meilleure idée qui soit.
Je dois avouer que c’est parfois considéré comme une solution de facilité, surtout à notre époque où Internet est capable de nous fournir une centaine de citations et de proverbes en moins de deux secondes, via une simple recherche.
Pour autant, peu de citations sont capables de décrire, de manière quasi-parfaite, ce blog secondaire qui ne pourrait être qu’une « sottise », qu’un énième essai parmi tant d’autres sur la Toile.

Car, après tout, pourquoi aurais-je l’idée d’ouvrir un second blog, alors que j’en administre déjà un et que j’ai parfois du mal à tenir le rythme au niveau de la date de sortie de mes publications ? Pourquoi aurais-je l’envie de me lancer à corps perdu dans un autre projet qui irait droit vers un échec certain ? Pour quelles raisons devrais-je perdre mon temps précieux à publier des balivernes ou autres simagrées sur un support qui ne durera peut-être que quelques mois avant de disparaître dans les méandres de l’oubli ?
Pourquoi faire cela ? Pour quelles raisons ?

Si je devais répondre de manière courte, mon argumentation tiendrait dans une simple phrase de quelques mots et la majeure partie de mes professeurs en tomberaient des nues, eux qui m’ont appris pendant des années à me justifier pour le moindre de mes actes :

Je n’ai aucune raison apparente de le faire.

Bien sûr, certains me rétorqueront que cela ne correspond pas à ce que j’avais écrit dans le dernier billet de mon blog principal et que ce blog, à l’origine, a été créé sous l’impulsion de mon potentiel séjour à l’étranger. Cela permet donc de justifier son existence et sa raison d’être.
Cependant, on est en droit de se demander si cela est vraiment utile de créer un blog pour cette seule et unique tâche, sachant que le blog principal peut parfaitement faire l’affaire et qu’il est adapté pour publier une sorte de journal de voyage.
En réalité, la raison qui me pousse à ouvrir un deuxième blog est bien plus simple que cela et je dois bien avouer que je n’y aurais jamais pensé, si je n’y avais pas accordé une plus ample réflexion lors de l’une de mes balades dans un parc lyonnais.

Je suis simplement intéressé par l’idée d’écrire et publier ce qui me vient à l’esprit, même si cela n’est parfois pas la meilleure chose à faire.
Depuis ma jeunesse, j’ai pris l’habitude de parler pendant des heures, parfois sans pouvoir m’arrêter et sans pouvoir laisser la parole aux autres. À travers l’intermédiaire de la voix, je libère très souvent tout ce que je stocke au fond de moi-même, quel que soit le type de pensées que cela puisse être.
Ainsi, je suis tout à fait capable de sortir un nombre incalculable de bêtises et d’atrocités, alors qu’au fond, je ne suis pas aussi méchant que ça et que je suis juste parfois manipulé par mes émotions. D’ailleurs, cela explique pourquoi je me montre parfois antipathique et mesquin envers les autres.
J’oserais même dire que je suis parfois un idiot qui n’est pas capable de contrôler ses émotions et qui ferait mieux de se taire parfois.
Pour autant, mes nombreuses erreurs de jeunesse me permettent aujourd’hui de mieux contrôler mes émotions et de mesurer mes propos dans presque n’importe quelle situation, même s’il reste encore beaucoup de travail pour développer une attitude plus acceptable.
En outre, cela m’incite aussi à écouter les autres et à prendre leurs avis en compte, même si je ne suis pas toujours d’accord avec leurs idées ou leurs convictions. De cette attention découle alors un certain relativisme qui calme mon envie de révolte, bien que j’estime que certains changements doivent s’opérer au sein de nos sociétés.
En parallèle, l’exercice du blog m’encourage à développer mon niveau d’expression et m’incite à organiser mes propos tout en me forçant à prendre une position critique vis-à-vis de ces derniers. De cette façon, cela m’aide à évacuer les pensées parasites et peu constructives et à exprimer certaines émotions, comme la colère ou la tristesse, de manière plus douce et détendue, d’où l’importance pour moi d’entretenir un rythme de publication régulier.
Enfin et surtout, je manifeste actuellement la volonté d’explorer de nouveaux styles d’écritures et de nouveaux genres littéraires comme ceux de la nouvelle, du roman ou encore du journal intime par exemple. De ce fait, j’ai songé qu’il était important de séparer le tout en deux blogs distincts, l’un étant destiné aux domaines que je maîtrise le mieux, tandis que l’autre est plutôt centré sur l’expérimentation et l’essai.

Voilà pourquoi j’ai estimé que la création d’un blog secondaire pouvait être quelque chose de très utile pour moi.

Concernant ce nouvel espace d’échange, seuls quelques changements ou détails sont à noter par rapport au blog principal.
D’abord, le blog secondaire utilise le moteur Jekyll comme Système de Gestion de Contenu (l’acronyme CMS vous paraîtra sûrement plus familier 🙂). Concrètement, cela signifie que chaque publication nécessitera une reconstruction de ce dernier, ainsi qu’une mise à jour des pages qui sont hébergées sur le serveur. Pour autant, le processus sera grandement facilité via l’utilisation de programmes de versionnage tels que git ou rsync et cela me permettra de vous fournir un espace sans publicités et sans traceurs, tout en ayant un certain contrôle et une certaine indépendance vis-à-vis des logiciels et des technologies à utiliser.
Par ailleurs, il est important de noter que Jekyll n’embarque, par défaut, aucun système pour publier et gérer des commentaires et que j’ai choisi de n’installer aucun service externe permettant de remplir cette fonction. Étant d’abord motivé pour économiser du temps sur l’installation et la configuration d’un tel système et sur la gestion de ce nouvel espace d’expression, mon choix se porte finalement sur une volonté de me centrer sur mon activité d’écriture et sur une envie de souligner, de mettre en avant les publications qui seront présentes ici.
Néanmoins, sachant que la critique est un point essentiel dans le monde de l’édition, il vous est toujours possible de m’en écrire une et de me l’envoyer via un courriel ou un message privé sur les réseaux sociaux, ces informations étant directement disponibles sur la première page de mon site personnel. Vous pouvez également utiliser le lien contact pour avoir un accès direct à mon adresse personnelle de messagerie, si vous le souhaitez.
Concernant le rythme de publication, le blog secondaire ne sera pas soumis à des règles strictes, puisque j’ai l’intention d’adopter un rythme très souple et plutôt laxiste pour ce dernier. Les articles sortiront donc quand ils seront prêts et ce blog sera peut-être amené à connaître des moments où aucun article ne sortira, même si je ne peux rien confirmer pour l’instant. Mon inspiration étant assez active en ce moment, il ne devrait pas trop y avoir de problèmes.

Pour conclure, j’ajouterais simplement que j’ai vraiment hâte de publier ici de nouvelles trouvailles et créations, même si leur qualité sera peut-être inférieure à celle de mes poèmes.
En espérant que cela vous plaise tout autant que cela me plaît.

Bonne lecture et à bientôt 🙂

Vincent


Crédits photographiques

À propos du blog

Espace complémentaire au blog principal, dédié à l'expérimentation littéraire et à la publication d'ouvrages au format numérique. Sont publiés ici des nouvelles, des romans, des journaux de voyage, des poèmes, des réflexions et d'autres types de publications.

Licence du blog

Sauf mention contraire, l'ensemble des publications de ce blog sont sous licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

❤️ Me soutenir ❤️

Si vous souhaitez me remercier ou me soutenir, vous pouvez utiliser la plateforme Liberapay.